Immobilier et Lex Weber

Un jugement du Tribunal Fédéral attendu avec intérêt par les autorités de Leytron et Helvetia Nostra

Plusieurs oppositions d'Helvetia Nostra dénonçant la construction de résidences principales à Ovronnaz qui, selon l'association, seraient finalement destinées à être autorisée en Résidences secondaires en détournement de la Lex Weber feront l'objet d'un jugement du Tribunal Fédéral le 3 mai 2016. 

Evolution du marché immobilier 

La Une du Nouvelliste du 4 septembre 2014 est consacrée à l'évolution du marché immobilier en Valais suite à la Lex Weber.
Les variations ne sont pas nécessairement celles que l'ont avait prévu.
Voici la page du Nouvelliste:
Nouvelliste040914WebImm.pdf

Vengeance contre le résultat de l'initiative Weber ?

Beaucoup de compatriotes considèrent, à tort ou à raison, les nouvelles dispositions en matière de perception par les stations touristiques d'une Taxe locale sur les résidences secondaires comme une vengeance valaisanne suite aux résultats de l'initiative Weber.
Il faut nuancer ces propos, si le terme vengeance peut paraître approprié à certains, le prélèvement de ces nouvelles taxes, tout exorbitant qu'il soit, servira à combler le manque à gagner qui résulte de l'arrêt des constructions de nouvelles résidences secondaires qui était une importante source de revenu pour les communes concernées. Donc il s'agit plutôt d'une taxe compensatoire.
Mais pourquoi les propriétaires R2 qui ne sont pas responsables de cette situation due à un laissez-aller général, toute autorité confondue, pendant plusieurs décennies devraient-ils être les seuls à passer à la caisse ?
L'effort financier devrait être raisonnable, partagé équitablement et solidairement entre tous, propriétaires de résidences principales, propriétaires de résidences secondaires, toutes les personnes domiciliées et les entreprises actives dans la Commune de Leytron qui profitent de la manne touristique. Ne taxer que les propriétaires de résidences secondaires est non seulement un aberration, mais une discrimination non conforme à la constitution. 


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSContactez l'auteur :  ch@arly.ch